Élections 2021 : Le PJD doute des résultats, sa direction démissionne

Le secrétariat général du Parti de la justice et du développement (PJD), qui a perdu la bataille des élections générales 2021, a tenu ce jeudi 9 septembre une conférence de presse durant laquelle plusieurs points ont été évoqués. 

Ainsi, le secrétariat général du parti de la lampe a déclaré via un communiqué avoir tenu une réunion extraordinaire ce jeudi, présidée par le Secrétaire général du parti, Saâd Eddine El Otmani, durant laquelle il s’est arrêté sur les résultats des élections annoncés par le ministère de l’Intérieur dans la soirée du 8 septembre.

Le secrétariat général du PJD est revenu dans un premier sur «  les infractions qu’ont connues ces élections, que ce soit dans la phase de préparation à travers l’intégration d’amendements dans les lois électorales, qui ont touché l’essence même du choix démocratique, en plus de la transhumance où la pratique de pressions sur les candidats du parti de la part de certains hommes du pouvoir et certains rivaux, afin de les convaincre de ne pas se présenter. En plus, de la circulation massive de l’argent. Cela a été couronné par des violations de la loi en refusant de remettre les PV aux représentants du parti dans un grand nombre de bureaux de vote. Sachant que les PV sont les seuls à même de refléter la véracité des résultats obtenus« .

À cet effet, le SG du PJD a remercié d’une part l’ensemble des militants, sympathisants et membres du parti et d’autre part les citoyens qui ont voté pour lui avant d’annoncer qu’il poursuivra son militantisme dans les rangs de l’opposition. Une mesure que le PJD considère comme le meilleur positionnement vu le contexte actuel, souligne le communiqué du SG.

Photo Mounir Mehimdate

Des résultats incompréhensibles et illogiques

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans la soirée du 8 septembre les résultats provisoires des élections législatives (96%). Le PJD a ainsi y figuré en 8ème position avec 12 sièges, alors qu’il avait obtenu 125 sièges en 2016.

Dans ce sens, le Secrétariat général du parti de la lampe, a considéré les résultats annoncés par Abdelouafi Laftit comme étant «  incompréhensibles et illogiques et ne reflètent, ni la réalité de la carte politique dans notre pays, ni la position du parti sur la scène politique, ni son bilan dans la gestion des affaires publiques aux niveaux local et gouvernemental ou encore l’interaction des citoyens avec le parti lors de la campagne électorale« .

Face à cette situation de défaite, le SG du PJD annonce « assumer toutes ses responsabilités politiques de la gestion de cette période« , soulignant que « les membres du secrétariat général ont décidé, et à leur tête le secrétaire général du parti Saad Eddine El Otmani, de présenter leur démission du secrétariat général du parti, qui continuera de gérer les affaires du PJD, conformément à l’article 102 du règlement intérieur« .

In fine, le secrétariat général du PJD appelle à « l’organisation d’une session extraordinaire de son Conseil national le samedi 18 septembre 2021 pour une évaluation globale des élections et pour la prise des bonnes décisions« . Le SG du PJD a également appelé à la tenue en urgence d’un Congrès national extraordinaire dans les plus brefs délais.

Élections 2021 : Le PJD doute des résultats, sa direction démissionne Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page