Munir El Haddadi désiré par une pléiade de clubs européens

Les offres ont afflué pour Munir El Haddadi. Mis sur la liste des transferts cet été par le FC Séville, l’international marocain est finalement resté au sein du club andalous, mais n’a pas manqué de prétendants dans toute l’Europe.

Dans une interview accordée à ABC, l’agent de Munir El Haddadi, Francesc Valdivieso énumère douze clubs qui ont manifesté leur intérêt ces derniers mois, dont l’Ajax, West Ham ou encore Crystal Palace. Cependant, le transfert de son coéquipier, Luuk de Jong lors de la dernière journée du mercato a mis fin à un éventuel départ du Lion de l’Atlas de Séville.

El Haddadi, 26 ans, disponible à tous les postes d’avant-garde, n’est pas entré dans la rotation de Lopetegui depuis longtemps. Le Marocain est d’ailleurs l’attaquant qui a profité du moins de temps en pré-saison, avec seulement 80 minutes. Seul De Jong, blessé, a moins joué.

La saison dernière, il a disputé 24 matchs en Liga, dont 15 en tant que remplaçant. Son club était prêt à coopérer avec un départ. « Monchi (directeur sportif, ndlr) a valorisé Munir au début du marché des transferts à dix millions d’euros. A la fin il était prêt à coopérer sur une location avec option d’achat« , révèle Valdivieso. Les offres ont été étudiées par le camp d’El Haddadi. Cependant, lorsque son concurrent De Jong est parti pour Barcelone, il a été décidé de rester plus longtemps à Séville.

« Munir a reçu de nombreuses offres. Aux Pays-Bas, le PSV et Feyenoord l’ont surveillé jusqu’au dernier moment et l’Ajax a également été envisagé. C’était une bonne option, mais il n’a pas joué depuis longtemps. pourquoi ça n’est pas passé », a-t-il déclaré, avant de révéler que plusieurs clubs, notamment en Premier league et Ligue 1 ont lorgné l’ancien du FC Barcelone.

« D’Angleterre, Crystal Palace et West Ham United ont montré beaucoup d’intérêt jusqu’au dernier moment. D’Italie, Gênes, Turin et Naples étaient intéressés au début du marché des transferts. Gênes était le plus sérieux jusqu’au dernier moment. De France , OGC Nice et Nantes se sont constamment renseignés », résume l’agent.

« Il y a également eu des offres de Fenerbahçe et du PAOK Salonique, qui ont persisté jusqu’à deux heures avant la date limite. Munir n’a finalement pas voulu quitter Séville ou l’Espagne. Il n’a pas trouvé les offres de l’Espagne suffisamment intéressantes », conclut-il.

Pour l’heure, Munir El Haddadi a un contrat avec Séville jusqu’à la mi-2023 et a été inscrit sur la liste des joueurs qui disputeront la Ligue des Champions cette saison, contrairement à son compatriote, Oussama Idrissi.

Munir El Haddadi désiré par une pléiade de clubs européens Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page