FIFA : Gianni Infantino défend l’idée d’un Mondial tous les deux ans

Le président de la FIFA Gianni Infantino a promis « des décisions d’ici la fin de l’année » sur la proposition controversée d’organiser une Coupe du monde tous les deux ans.

Le plan, soutenu par l’ancien manager d’Arsenal Arsène Wenger, qui est maintenant directeur du développement à l’instance dirigeante du football mondial, la FIFA, ferait partie d’un vaste remaniement pour éliminer ce que Infantino a appelé « trop de matchs dénués de sens ».

« Nous devons avoir un système qui soit simple et clair, que tout le monde comprenne, qui définisse clairement quand il y a des matchs d’équipe nationale et quand il y a des matchs de club », a-t-il déclaré dans une interview à la SNTV mise à disposition de l’AFP par la FIFA.

Le calendrier international des matches existant se terminant en 2024, « nous devons prendre des décisions d’ici la fin de cette année », a-t-il déclaré.

« Nous sommes et nous allons vous approcher et nous espérons trouver quelque chose qui convienne, bien sûr, aux clubs européens mais aussi aux clubs du monde entier, aux associations du monde entier », a-t-il ajouté.

Dans ce sens, la FIFA a donné son feu vert à une étude sur l’organisation de Coupes du monde tous les deux ans lors de son congrès en mai, suite à une proposition de l’Arabie saoudite, qui s’est étroitement alignée sur Infantino.

« C’est ce que nous sommes en train de faire: étudier le calendrier, consulter tout le monde, en commençant bien sûr par les protagonistes du football, les principaux acteurs du football – les joueurs, les entraîneurs », a détaillé Infantino à Sky Sports.

Une décision qui ne semble pas faire l’unanimité. En effet, le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, a réitéré son opposition à la tenue de la Coupe du monde de football tous les deux ans, affirmant que cela « dilurait » la qualité du tournoi.

« La tenir tous les deux ans réduira la légitimité et diluera la Coupe du monde elle-même. Nous pensons qu’il y a un espace pour tout et les équipes nationales et les clubs occupent pleinement cet espace physique et commercial », a déclaré Ceferin.

Les plans controversés ont été soutenus par la Confédération africaine de football et plusieurs pays d’Asie, tandis que la Confédération sud-américaine de football a demandé à la FIFA d’organiser son événement phare tous les deux ans dès 2018.

FIFA : Gianni Infantino défend l’idée d’un Mondial tous les deux ans Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page