Elections 2021: Ambiance sereine au QG de l’Istiqlal qui se classe parmi les 3 premiers

Plusieurs membres du parti de l’Istiqlal se sont retrouvés pour suivre les résultats des élections législatives mercredi soir au siège du parti à Rabat dans une ambiance détendue et sereine en dépit d’une grande incertitude sur le score.

Près d’une centaine de personnes dont certaines habillées en rose, aux couleurs du parti de la balance, suivaient les développements et le dépouillement des urnes pour cette triple élection, parlementaire, communale et régionale, au sein du QG de l’Istiqlal.

Les résultats tombaient au compte goutte, au fur et à mesure que les circonscriptions faisaient le décompte, mais pour le parti de la balance, les surprises positives se succédaient tout au long de la soirée.

Leurs candidats ont remporté des sièges dans plusieurs villes, notamment à Meknès, Larache, Berkane, Casablanca, Sidi Kacem, Salé ville… Des figures du parti, s’échangeaient les dernières tendances par téléphone et annonçaient les villes où leurs candidats ont fait des bons scores.

Le parti de l’Istiqlal s’est surtout illustré par son hégémonie dans les régions du sud, où il est largement favori depuis de nombreuses années et peut compter sur une base électorale solide et fidèle.

Et alors que les membres du parti restaient timides dans leurs attentes tout en se disant « optimistes », au fil de la soirée ce sentiment a été remplacé par de la confiance. « On est très bons », nous a confié une source au sein de l’Istiqlal. « Vous voulez savoir quel est le slogan de la soirée? Rendez-vous avec la victoire! », a lancé un autre écharpe rose autour du cou.

Le chef du parti Nizar Baraka, lui, ne s’est déplacé qu’à minuit et demi après avoir eu l’assurance que le PI était bien classé. Il a été accueilli sous une ovation après que lui-même ait remporté un siège à Larache.

« Aujourd’hui, le premier vainqueur c’est notre pays, à travers la promotion et la consécration de la démocratie, et cela s’est traduit dans le taux de participation qui a atteint un niveau très important, et cela démontre premièrement que dans notre pays, les citoyennes et citoyens ont une grande volonté de changement et ils ont également donné la possibilité d’avoir une rotation démocratique dans le pays » a-t-il affirmé dans une déclaration à Hespress FR.

« Selon les premiers résultats, le parti de l’Istiqlal va retourner en force dans la paysage politique dans notre pays », a-t-il assuré quelques heures avant l’annonce des résultats provisoires (mais presque définitifs) par le ministre de l’Intérieur.

Le parti a réussi un exploit non seulement en conservant sa place mais également en gagnant du terrain, et en remportant 78 sièges, selon les résultats annoncés à 3 heures de ce jeudi 9 septembre.

Cette victoire s’inscrit dans un contexte de changement de tendance politique profonde. Après deux élections largement remportées par les islamistes du PJD, les Marocains, vexés et déçus, semblent avoir pris un nouveau chemin. Le vote sanction a été à l’origine d’une dégringolade qui a coûté au PJD pas moins de 113 sièges (125 en 2016 contre 12 en 2021).

Elections 2021: Ambiance sereine au QG de l’Istiqlal qui se classe parmi les 3 premiers Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page