Elections: Le vote se fera sur la base de la CIN, le PJD annule une conférence

Le vote à l’occasion des scrutins du 8 septembre, demain mercredi, se fera exclusivement sur la base de la carte nationale d’identité (CIN) pour prouver l’identité des électeurs, a fait savoir le ministère de l’Intérieur.

« Conformément aux exigences législatives régissant les processus électoraux, le ministre de l’Intérieur rappelle à toutes les électrices et les électeurs que le vote à l’occasion du scrutin qui doit avoir lieu demain, mercredi 8 septembre 2021, pour élire les membres de la Chambre des représentants, les membres des conseils communaux et des arrondissements et les membres des conseils des régions, s’effectue exclusivement sur la base de la CIN pour prouver l’identité des électeurs », a précisé le ministère dans un communiqué.

Le département d’Abdelouafi Laftit a indiqué que « les électrices et les électeurs, qui ont effectué les démarches de renouvellement de leur CIN, peuvent participer au scrutin sur la base du récépissé reçu de la part de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans l’attente de la délivrance de la nouvelle carte, après vérification de leur identité».

Le PJD refuse le transfert des électeurs aux bureaux de vote

Cette décision n’a pas été du goût de beaucoup de candidats et de partis politiques qui ont exprimé leur rejet des décisions orales des représentants du ministère de l’Intérieur dans certaines régions, notamment concernant la possibilité de voter avec le récépissé ou encore la copie de la CIN, ainsi que la possibilité offerte aux partis pour transférer les électeurs dans les bureaux de vote et les exhorter à voter le jour du scrutin.

A la tête des partis ayant rejeté ces décisions, on trouve le PJD. En effet, la Direction centrale de la campagne électorale du PJD a exprimé son refus absolu d’autoriser le transfert des électeurs par les représentants des partis politiques vers les bureaux de vote, car il s’agit, affirme-t-elle, « d’un appel explicite à la poursuite de la campagne électorale pendant le jour du vote ».

Cette décision permettrait également, selon un communiqué du PJD, aux candidats de certains partis d’injecter d’énormes fonds d’origine inconnue pour attirer les électeurs et les forcer à voter à leur profit.

La direction centrale de la campagne électorale du parti a également dénoncé les pressions exercées sur un certain nombre de militants du parti par les autorités pour les dissuader de représenter le parti dans les bureaux de vote.

Ladite direction centrale a annoncé avoir reporté une conférence de presse qui devait être organisée ce mardi 7 septembre « en raison de l’interaction positive du ministère de l’Intérieur avec certaines observations du PJD concernant un certain nombre de déséquilibres », enregistrant à la fois son profond mécontentement et sa forte dénonciation, pour la poursuite d’un certain nombre d’abus.

Elections: Le vote se fera sur la base de la CIN, le PJD annule une conférence Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page