Coronavirus : La vaccination des moins de 12 ans, une question qui ne se pose pas encore au Maroc

Alors que la vaccination des 12-17 ans bat son plein au Maroc depuis quelques jours en marge de la rentrée scolaire prévue pour le 1er octobre, nombreuses sont les questions qui se posent sur une toute autre tranche d’âge, celle des moins de 12 ans, également concernée par le retour à l’école. Le Maroc prévoit-il de lancer une campagne de vaccination pour les enfants âgés entre 3 et 12 ans?

Depuis l’approbation du vaccin contre le Covid-19 pour les 12-17 ans et le lancement de la campagne dans ce sens, les moins de 12 ans sont désormais la dernière tranche d’âge pas concernée par la vaccination.

Si en France, le gouvernement attend l’approbation du comité scientifique, au Maroc, il n y a toujours aucune indication sur le sujet. Contacté par Hespress FR, le Dr. Moulay Said Afif, membre du Comité de vaccination anti-covid, a expliqué que la question n’est toujours pas à l’étude.

« Il n y a aucun pays africain à ce jour qui vaccine les enfants de 12 à 17 ans, donc la question des moins de 12 ans ne se pose pas encore. Il faut d’abord se concentrer sur celle qui se passe actuellement« , a-t-il déclaré, faisant référence à la campagne de vaccination des adolescents.

« Aujourd’hui nous sommes totalement focalisés des élèves de 12 à 17 ans avant la rentrée scolaire. Tout se passe bien pour l’instant, mais il ne faut pas oublier que nous devons en vacciner 3 millions et nous n’avons pas encore les doses nécessaire, il est donc difficile de penser à une autre tranche d’âge dans ces cas là », estime-t-il.

A ce jour, plus de 300.000 élèves ont été vaccinés au Maroc.De 33.000 doses administrées le premier jour, soit le 31 août, le Maroc est passé à 50.000 dès le 2e jour puis à 67.000 doses au 3e jour.

Selon les données parvenues à Hespress, 163.240 élèves ont reçu des doses du vaccin Pfizer alors que 127.410 ont reçu celles de Sinopharm. Des chiffres importants qui ont largement contribué à l’augmentation du nombre de personnes vaccinées au Royaume.

Les plus vulnérables au premier plan

Le Dr Afif explique qu’il est difficile de penser à la vaccination des moins de 12 ans quand celle des 40-59 n’en est que à 82% . Notre interlocuteur pense que les efforts doivent être déployés pour les personnes les plus vulnérables avançant que les enfants sont les moins exposés au coronavirus.

« Les enfants de cette âge là ne développent pas de formes graves. Le masque devrait être imposé à partir de l’âge de 10 ans et non moins, c’est pour cela que tous les efforts sont concentrés vers ceux qui en ont le plus besoin », souligne le spécialiste.

Dans ce sens, l’expert insiste sur l’importance de la généralisation de la vaccination et invite ceux qui ne l’ont pas encore fait à y remédier. « Les gens qui ne sont pas vaccinés doivent impérativement le faire ».

Le spécialiste met l’accent sur les personnes âgées et celles souffrants de maladies chroniques telles que le diabète. « Les femmes qui allaitent, les femmes enceintes et les personnes qui souffrent de maladies chroniques ne doivent pas oublier qu’il est important de se faire vacciner. Ces personnes là représentent un danger pour elles-mêmes et pour autrui et peuvent arriver jusqu’à se retrouver sous intubation et ont des risques élevé de mortalité », conclut-il.

Il convient de rappeler que le Maroc a reçu le 13 août 2021, sa première livraison de 600.000 doses du vaccin Pfizer-BioNTech, ce qui a permis de lancer la campagne de vaccination des 12-17 ans. Un autre lot de 650.000 doses de Pfizer est attendu dans les prochains jours en plus d’un lot d’un million de doses du vaccin chinois Sinopharm. De plus, le Maroc a reçu la semaine dernière un lot e 650.400 doses du vaccin Astrazeneca dans le cadre de l’initiative internationale COVAX.

Coronavirus : La vaccination des moins de 12 ans, une question qui ne se pose pas encore au Maroc Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page