Coronavirus: Des policiers britanniques blessés par des manifestants anti-vaccins

Une manifestation d’anti-vaccins à Londres a tourné, vendredi, à une émeute. Des altercations entre des manifestants et des policiers se sont soldées par des arrestations et des blessés parmi les forces de l’ordre.

« Un certain nombre de manifestants sont devenus violents envers la police. Quatre de nos agents ont été blessés lors d’affrontements », a tweeté la police, dénonçant des faits « inacceptables ». Dix personnes ont été arrêtées en marge de cette manifestation, a annoncé la police.

La police de Londres a indiqué avoir déployé « un certain nombre d’agents » afin de « protéger l’entrée » du bâtiment où se trouve l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA).

Cette manifestions à Londres intervient alors que le gouvernement britannique est sur le point de décider s’il va étendre la vaccination contre le coronavirus aux enfants et adolescents de 12-15 ans.

Les anti-vaccins ont cherché à s’introduire dans le bâtiment pour manifester devant la MHRA qui est chargée de donner son approbation, ou non, aux différents vaccins contre le Covid-19, même si la vaccination en Grande Bretagne n’est pas obligatoire comme dans d’autres pays.

Il ne s’agit pas de la première fois qu’une manifestation dans le genre est organisée à Londres. Un événement similaire s’était produit lorsque le gouvernement a étendu la vaccination aux 16-17 ans.

Coronavirus: Des policiers britanniques blessés par des manifestants anti-vaccins Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page